fbpx

Insomnie

Environ 25% de la population souffre d’insomnie dont 10% de manière chronique selon Charles M. Morin, psychologue et chercheur spécialiste du sommeil à l’Université Laval (Québec).

Insomnie: Prendre plus de 30 minutes pour s’endormir. Être éveillé durant des périodes de plus de trente minutes. Se réveiller plus tôt que l’heure désirée.

  • Difficulté à s’endormir le soir
  • Réveil pendant la nuit
  • Se réveiller trop tôt
  • Ne se sentir pas bien reposé après une nuit de sommeil
  • Fatigue diurne ou somnolence pendant la journée
  • Irritabilité, la dépression ou l’anxiété
  • Difficulté de concentration
  • Augmentation d’erreurs ou d’accidents
  • Céphalées de tension
  • Symptômes gastro-intestinaux
  • Soucis en cours sur le sommeil

Quand l’insomnie apporte une difficulté de fonctionner pendant la journée, consultez votre médecin afin de déterminer ce qui pourrait être la cause de votre problème de sommeil et comment elle peut être traitée. Si votre médecin pense que vous pourriez avoir un trouble du sommeil, vous pourriez être dirigé vers une clinique du sommeil.

La confirmation pour un diagnostic d’insomnie peut reposer dans un premier temps sur l’examen de polysomnographie complète. L’examen permettra de démystifier/clarifier si la provenance de l’insomnie est d’ordre physique (conséquence d’une autre maladie du sommeil) ou psychologique.

L’insomnie peut parfois avoir une cause physique, comme le syndrome des jambes sans repos ou même l’apnée du sommeil. 

Le syndrome des jambes sans repos se traduit par des sensations de brûlures, d’agacements, de picotements dans les jambes au moment du coucher. Ces sensations obligent la personne à se lever, à marcher, à se rafraîchir les jambes sous la douche et empêchent l’endormissement. Ce syndrome s’accompagne de mouvements périodiques des jambes durant la nuit, qui peuvent gêner le conjoint. 

L’apnée du sommeil est une autre cause physique qui occasionne des insomnies. Elle est très difficile à déceler et peut entraîner une fatigue importante le matin et des troubles de la mémoire et de la concentration. 

Ces problèmes de jambes sans repos et d’apnée du sommeil peuvent être smis en évidence grâce au témoignage du conjoint.

La plus répandue est souvent déclenchée par des évènements bouleversants : séparation, deuil, perte d’emploi. Dans ces conditions stressantes (parfois lors d’événements heureux comme une naissance), il est normal d’éprouver des problèmes de sommeil. Cependant, il peut arriver que les difficultés à dormir persistent même après la disparition du facteur ayant déclenché l’insomnie.

Le vieillissement s’avère un facteur important pouvant changer notre cycle de sommeil.

Le stress joue un rôle important dans l’insomnie. Se détendre et apprendre à mieux gérer son stress seront donc recommandés afin d’obtenir un sommeil réparateur.

  • Les femmes sont plus susceptibles à l’insomnie, les changements d’hormones durant la ménopause peuvent jouer un rôle.
  • L’âge : de 60 ans et plus.
  • Stress par des événements personnels (décès d’un proche, rupture amoureuse).
  • Travail nocturne ou à des horaires changeants. 
  • Décalage horaire.
  • Diminution de la performance au travail et à l’école
  • Réactions plus lentes pendant la conduite automobile et augmentation de risque d’accidents. 
  • Problèmes psychiatriques comme la dépression et les maladies anxieuses.
  • Surplus de poids et obésité.
  • Système immunitaire diminué.
  • Augmentation des risques à long terme de hypertension artérielle, maladie cardiaque et diabète.
error: Content is protected !!